Programme des Projections en Mai

Vendredi 9 mai à 20h
La mise à mort du travail
Une productivité maximale et un client totalement satisfait : ces deux notions se sont aujourd’hui imposées partout dans le monde du service, un secteur ultra-concurrentiel qui emploie en France 3 salariés sur 4. Pour parvenir à un tel résultat, un véritable management de la manipulation s’est mis en place au sein des entreprises. Quelles sont les conséquences de telles méthodes sur le personnel ? Les caméras d’Infrarouge se sont rendues chez Carglass, une filiale du groupe anglais Belron, présent dans plus de trente pays dans le monde. Zoom sur une entreprise « ordinnaire » où les maîtres-mots sont la mondialisation et la standardisation.
Documentaire      Réalisateur-Auteur : Jean-Robert Vialler, Mathieu Verboud       Durée : 1h03

 

Vendredi 16 mai à 20h
Destruction
Dans un monde où l’économie n’est plus au service de l’homme mais l’homme au service de l’économie, les objectifs de productivité et les méthoces de management poussent les salariés jusqu’au bout de leurs limites. Jamais maladies, accidents du travail, souffrances physiques et psychologiques n’ont atteint un tel niveau. Des histoires d’hommes et de femmes chez les psychologues ou les médecins du travail, à l’Inspection du Travail ou au conseil des prud’hommes qui nous révèlent combien il est urgent de repenser l’organisation du travail.
Documentaire        Réalisateur-Auteur : Jean-Robert Vialler, Mathieu Verboud       Durée : 1h03

 

Vendredi 23 mai à 20h
La classe ouvrière va au paradis
Lulu Massa est un ouvrier consciencieux et acharné au travail. Emplyé des usines B.A.N., il est haï par ses collègues auxquels, par son zèle, il impose des cadences infernales. Il n’est guère plus apprécié des syndicats. Lorsque, par manque de précaution, Lulu provoque un accident du travail qui lui fait perdre un doigt, ses revendications sociales changent subitement.Bientôt à la tête d’un mouvement de rébellion ouvrière, il s’allie à des étudiants gauchistes et se retrouve mêlé à une manifestation d’ampleur. Mis à pied, Lulu lutte tant bien que mal contre la folie qui le gagne.
Fiction        Réalisateur : Elio Petri       Durée : 2h

Programme des Projections en Avril

Vendredi 11 avril à 19h
JSA (Joint Security Area)
Dans un poste de garde situé du côté nord de la zone commune de sécurité séparant les deux Corées, deux soldats de l’armée nord-coréen ne sont tués par un soldat du sud qui prétend avoir été fait prisonnier. Cette affaire trouble donne lieu à un incident diplomatique majeur. Afin d’apaiser la crise, la Commission des Nations Neutres envoie Sophie E. Jean, suisse d’origine coréenne, pour enquêter sur le terrain …

Fiction        Réalisateur : Park Chan-Wook.        Durée : 110mn

 

Lundi 21 avril à 19h
BUSQUEDA PIQUETERA
Les manifestations, émeutes et pillages de décembre 2001 ont révélé à la scène internationale la grave crise économique que traverse l’Argentine. Cependant dès le milieu des années 90, les licenciements massifs ont poussé les plus pauvres à s’organiser collectivement pour faire face à la misère. En dehors des structures syndicales ou politiques, apparaissent des mouvements de chômeurs et les premiers « piquetes » blocages de routes. A travers cette nouvelle pratique se développe une forme d’organisation basée sur l’horizontalité et une recherche constante d’autonomie face aux institutions. Tournée en 2003, Busqueda Piquetera donne la parole aux piqueteros du MTD Solano (Movimiento de trabajadores desocupado).

Projection en présence de Guillermo, camarade argentin, présent durant les évènements.

Auberge espagnole.

Documentaire        Autoproduction, France 2005       Durée : 62mn

 

 

Vendredi 25 avril à 20h
Radio Lorraine Coeur d’acier, la parole libérée.
Décembre 1978 : des milliers de licenciements sont annoncés dans les usines sidérurgiques de Longwy. Pour défendre leurs emplois, les ouvriers créent une radio libre qui laisse la parole à tous (ouvriers, femmes au foyer, chômeurs, précaires, commerçants etc ..). Menacée de saisie par les autorités, ses auditeurs sont là pour la défendre coûte que coûte face aux matraques et aux lacrymogènes. 30 ans après, ils se souviennent.

Projection suivie d’un échange autour de « La Locale » et des luttes en Ariège.

Documentaire         Réalisatrice : Isabelle Cadière             Duréee : 52mn

Programme des Projections en Mars


Cycle  : Lutte Antifasciste espagnole et Pratiques anarchistes

Vendredi 14 mars :
Les G.A.R.I
19h :
Auberge espagnole
20h : Présentation du livre « les G.A.R.I » de Tiburcio Aziza et François Coudray en présence des éditeurs du CRAS et d’un des auteurs. Mais 1974, les G.A.R.I défrayent la chronique par diverses actions contre les intérêts économiques de l’Espagne et les représentations du franquisme. Le but revendiqué est d’exiger la libération des prisonniers de l’ex-M.I.L (Movimiento Iberico de Liberation)
21h :
Projection du film « Les G.A.R.I ». Quarante ans plus tard, le réalisateur profite de la prescription pour donner la parole à des membres de sa famille et d’autres anciens des G.A.R.I.

Réalisé par : Nicolas Réglat     Durée : 1h23

 

Vendredi 21 mars à 20h
Vivre l’utopie!
Documentaire sur le caractère constructif de la révolution espagnole, c’est à dire sur l’expérience des collectivisations et de l’autogestion généralisée de la société, notamment en Catalogne et en Aragon, et sur le rôle central qu’a joué dans ce processus le mouvement anarchiste et anarcho-syndicaliste.

Réalisé par : Juan Gamero   TV Catalunya, 1997   Durée : 96 mn

Vendredi 28 mars à 20h
Toda la Vida
Des femmes anarchistes et féministes ayant activement milité pendant la révolution espagnole autogestionnaire de 1936 témoignent de leur engagement et de leurs idées, entre autre dans « Les Mujeres Libres ».

Réalisé par : Lisa Berger et Carol Mazer, 1986   Durée: 54mn

 

Programme des Projections en Février

Vendredi 14 février 2014 à 20h

Les chèvres du Pentagone

chevres pentagoneBob Wilton, journaliste, est à la recherche de son prochain sujet lorsqu’il fait la connaissance de Lyn Cassady, un étrange personnage qui prétend faire partie d’un département top secret de l’armée américaine. Cassady affirme que la New Earth Army changera la manière dont on fait la guerre. Ces « moines guerriers » possèdent des pouvoirs psychiques sans précédent : ils sont capables de lire les pensées de l’ennemi, de traverser les murs, et même de tuer une chèvre rien qu’en la regardant… Mais le fondateur de ce programme, Bill Django, a disparu, et Cassady a pour mission de le retrouver.
Intrigué par les histoires abracadabrantes de Cassady, Bob décide de l’accompagner.
Réalisé par :  Grant Heslov Durée : 1h34min.

 

vendredi 21 février à 2o h

Campo Thiaroye

campo ThiaroyeUn épisode sanglant peu glorieux de l’histoire. Au Sénégal en 1944, un bataillon de tirailleurs arrive au camp de transit de Thiaroye. Ces hommes ont été enrôlés de force, certains depuis 1940, dans l’armée coloniale française pour se battre en France contre les Allemands. Ils attendent, parqués dans le camp, leur démobilisation et leur pécule. La fierté fait bientôt place à la désillusion devant les promesses non tenues et le racisme de la hiérarchie militaire, les tirailleurs sénégalais se mutinent. réalisateur : Ousmane Sembène Durée : 147 min.

 

vendredi 28 février: 19h auberge espagnole, 20h film

Campesinos

campesinosLe film nous emmène en Bolivie et nous montre les visages d’un mouvement, paysan et indien, qui a réussi, malgré le racisme et les inégalités, à conduire l’un des siens, Evo Morales, à la présidence du pays. La fronde d’un village perdu dans les montagnes, un congrès de paysans dans l’Amazonie, une femme de ménage devenue ministre de la justice, un indien aymara des hauts plateaux ministre des affaires étrangères… Autant de portraits qui nous guident, des Andes à l’Amazonie, des villages au gouvernement, dans une Bolivie insurgée. Un film de Fabien Lacoudre, Sarah Pick. 2009 – France – 102 minutes –