Soirée Kabar* L’usine au Palmier St Girons (09)

Samedi 09 Avril 2016 Soirée Kabar* L’Usine

(en soutien à l’asso Kollectif Nawak)
* fête sur l’île de la Réunion, bal populaire

17h30
Projection du Film : « Rassine Monmon, Papa. Tome 1 : Ce Passé Qui Ne Passe Pas ! » (82mn) Réalisé par le Kollectif Nawak.
blog du film :rassinemonmonpapa.jimdo.com

19h
Discussion autour du film -Apéro – Bouffe Créole Réunionnaise

21h
Kabar Maloya avec Zorey La Moukat’ (Massat)
et scène ouverte (amenez vos instruments)

Espace Projection Enfant
Parking, Bar et Restauration sur Place
Espaces Couverts, Poules en Liberté, Chiens Aux Camions

Au CSOA Le Palmier 59 Avenue Foch St Gironsflyer_09_avril_-_verso_copie-ba4a5arton1088

Projections en Mars et Avril au Palmier

affiche proj mars 2016 v03
Projection du film documentaire « Je lutte donc je suis » de Yanis Youlountas, sur les luttes en Europe dans le contexte des crises politique, financière, sociale…
Rendez-vous donc le Samedi 19 Mars au Palmier à 19h pour une auberge espagnole et 20h pour le film !

Projection également du film « La Commune (Paris, 1871) », de Peter Watkins, mélange de documentaire, fiction et théâtre. Compte-tenu de la durée du film (3h30), deux projections sont organisées au Palmier : 1ère partie le Vendredi 1er Avril à 20h et la 2nd partie le Vendredi 8 Avril à 20h
Rendez-vous à 19h pour une auberge espagnole !

Soirée de soutien à la CREA

Soirée de soutien à la CREA, vendredi 15 janvier 2016, organisée par “un collectif ariégeois” !

17h : rencontre/discussion solidarité ville/campagne
Bar : punch ariégeois et jus de pomme autoproduit
19h30 : repas prix libre (viande hallal autoproduite, légumes des jardins et dessert algérien)
Concerts : Cerna (Hip hop), Blâme (ElectroPunk)
ça se passe au Centre Social Autogéré, 58 all Jean Jaurès à Toulouse,
soyons nombreuses et déter !

La CREA, c’est un mouvement d’entraide populaire auto-organisé (sans chef et sans tunes). On fait pas d’humanitaire on s’entraide entre galérien.nes pour prendre les batiments vides et tout ce qu’on a besoin pour vivre et résister collectivement. Comme ça menace l’Etat et les bourgeois que des pauvres se débrouillent beaucoup mieux sans eux, ils nous font la misère et la hogra. Mais face à ça, nous on s’arme d’espoir, de détermination et de solidarité !Ariege-soutien-crea-12.01.16

Soirée autour du film « La seconde fugue d’Arthur Rimbaud »

affiche2

18h00 Écoute du documentaire sonore « Thomé Génot, Prends l’oseille et tire-toi »

19h00 Débat « Rimbaud et la désindustrialisation Kesako ? », animé par la radio La Locale

20h00 Auberge Espagnole, Apéro Pétanque, apportez vos boules.

21h30 Euroland, un court-métrage de Patrick Taliercio

22h00 La Seconde fugue d’Arthur Rimbaud, suivie d’une discussion avec le réalisateur

 

Programme Ciné Palmier – Mai 2015

Mai 2015

Programme des projections au Palmier

films à 20h02 (auberge espagnole à 19h01)

Gentrifier…

Embourgeoiser les quartiers populaires et chasser les pauvres?

 

Vendredi 8 Mai:Art Security Service

ART security service (2007) – Film documentaire réalisé par Bernard Mulliez – 90mn

Un film éloquent sur la transformation de la galerie Ravenstein. Il décrit, de manière vivante, les différentes stratégies mises en œuvre par la société immobilière Robelco pour offrir une nouvelle vie à cette galerie située au centre-ville. Les commerçants et les clients habituels de la galerie sont littéralement chassés de l’endroit au profit d’une autre clientèle. Ces mutations « forcées » de population urbaine se produisent et s’observent partout en ville

 

Vendredi 22 Mai:

La fête est finie (2011) – film de Nicolas Burlaud – 72mn

Marseille est en passe de devenir une ville comme les autres. Sous les assauts répétés des politiques d’aménagement, elle se lisse, s’embourgeoise, s’uniformise. Cette transformation se fait au prix d’une exclusion des classes populaires, repoussées toujours plus au Nord. Son élection en 2013 au titre de « Capitale européenne de la culture » a permis une accélération spectaculaire de cette mutation.  Là où brutalité et pelleteuses avaient pu cristalliser inquiétude, résistances et analyses, les festivités nous ont plongés dans un état de stupeur. Elles n’ont laissé d’autre choix que de participer ou de se taire. Nous installons en notre sainte citadelle ce monstre de malheur. À ce moment aussi, Cassandre ouvre la bouche, dévoilant l’avenir,elle que, par l’ordre d’un dieu, les Troyens n’ont jamais crue. Et nous, malheureux, qui vivions notre dernier jour dans la ville, nous ornons les temples des dieux de feuillages de fête. Virgile, ÉNÉÏDE, Livre IILa Fete est Finie

 

Vendredi 29 Mai:

Les indésirables – film documentaire réalisé par Patrick Taliercio- 90mn

Marseille, la rue de la République est un projet immobilier remontant au XIXe siècle. Conçus pour une clientèle bourgeoise, les appartements n’ont jamais su attirer la clientèle visée. C’est à cette « anomalie urbaine » qu’entendent remédier les promoteurs de la société Marseille-République, soutenus par les pouvoirs publics et sous l’égide du fonds d’investissement américain Lone Star. Le film donne la parole aux habitants expulsés du jour au lendemain par Marseille-République, essaie de décortiquer la logique politique qui sous-tend ces projets : privilégier l’activité économique de Marseille en détruisant les quartiers populaires du centre ville… Ce film est distribué avec le n° 38 de la revue Agone : « Villes & résistances sociales »

Chaque projection est accompagnée d’une

programmation spéciale Bambinos à l’étage.