Qu’est-ce qui renforce les luttes collectives ? Qu’est-ce qui les fragilise de l’intérieur ?

Qu’est-ce qui renforce les luttes collectives ? Qu’est-ce qui les fragilise de l’intérieur ?

Le militantisme n’est pas un long fleuve tranquille. S’engager dans des luttes antinucléaires, anticapitalistes ou écologistes, c’est se confronter à la répression gouvernementale. C’est subir l’indifférence ou l’hostilité d’une partie de la population. C’est mesurer toutes les pesanteurs et les inerties de l’ordre établi. Mais c’est aussi, bien souvent, faire face à des tensions et des conflits au sein-même des groupes militants. C’est vivre des périodes de découragement, des désillusions relationnelles et politiques qui affaiblissent, paralysent et parfois détruisent des collectifs de l’intérieur.

Comment surmonter les problèmes internes qui fragilisent les organisations militantes ? Quels sont les facteurs qui favorisent des luttes vigoureuses et stables sur la durée ? Nathalie Dom nous présente ses hypothèses.

LaTraverse3-couvLien Page Web
Lien PDF
Site Les Renseignements Généreux

Extrait : « Quand on lutte pour une société plus démocratique, moins sexiste, plus égalitaire, plus décente, le quotidien est une épreuve. Marcher dans la rue est une épreuve, avoir en permanence sous les yeux tout ce qui nous révolte, la pollution, la misère sociale, l’arrogance des riches, la publicité… c’est usant ! L’ordre établi est corrosif. La plupart des interactions sociales en dehors de nos « cercles militants » habituels nous renvoient en pleine face la puissance de ce que nous voulons changer. Chaque pas de coté par rapport au modèle dominant nous expose aux pressions familiales, aux remarques, a l’incompréhension d’une partie de nos connaissances, pour qui l’engagement politique est associé a une image négative, à l’expression d’une marginalité ! »

HALEM Caravane 2016

Tour de France HALEM Caravane 2016

(15 Août / 30 Septembre…?)

Cette année, pendant la Caravane 2016, HALEM a choisi de porter un regard sur le contexte économique de l’Habitat Léger.

HALEM 2016🚌🚚🚲🌴🐫⛺🐴📢💡🏁 Lien Carte 🏁

Travailleurs saisonniers, du tourisme, des grands chantiers, intérimaires ou prestataires, étudiants, retraités pauvres en camping car, habitants de terrain de camping… tant de catégories sociales obligées de constater, à l’instar des personnes dites « du voyages », qu’ils ne sont plus considérés comme des habitants ordinaires du fait de leur habitat.

Les territoires rivalisent d’astuces pour les chasser, utilisant des lois iniques qui exigent des personnes qu’elles partent ou détruisent elles-même leur unique abri sous peine d’amendes. Alors que ces habitats permettent justement de s’accommoder à une société qui exige de plus en plus de s’arranger avec la précarité, dans un renversement de causalité, ces territoires accusent leurs occupants de ne pas savoir s’adapter à la société. Les énergies investies pour expulser sont à la hauteur de l’acharnement à rejeter toute forme d’initiative et d’alternative.

Nous donnons-nous réellement le pouvoir d’exiger de l’État qu’il respecte les installations de survie résultant d’urgences qu’il ne peut ou ne sait pas satisfaire et par là-même qu’il reconnaisse d’autres manières d’occuper le territoire ?

COMMENT ÇA MARCHE ?

C’est tout simple, vous pouvez nous rejoindre à tout moment sur le parcours!

  • Par la page facebook pour que vous puissiez nous retrouver.
  • Par mail : valentin@halemfrance.org
  • Par téléphone : 06 52 10 36 30 (ligne activée le 4 août)

Par contre, ce serait super que vous nous contactiez pour essayer d’évaluer combien nous serons.

Pour l’instant

Nous partons d’Ariège avec deux caravanes attelées à deux vielles voitures et un camion chargé de la logistique :

  • un barnum de 8m sur 16,
  • un chapiteau rond de 8m,
  • un tipi,
  • une cuisine mobile

Nous n’avons qu’un tout petit budget et le gazole coûte cher. Nous ne pourrons donc pas prendre en charge les frais de votre véhicule à moins que vous ne vous proposiez de le mettre à disposition, avec vous, pour l’organisation (transport de personnes ou de matériel).

Par contre, si vous n’avez pas de véhicule, soit vous avez de la chance, soit vous nous contactez avant pour que l’on puisse s’organiser 😉

En bref, nous sommes tous des bénévoles, euh des militantEs bien motivéEs et ça va marcher.

Lien fb

HAMEM Caravane 2016

Assemblée Anarchiste – Samedi 09 Juillet au Palmier à 19h

Assemblée Anarchiste CNT 09

Samedi 09 Juillet au Palmier à 19h

AGanar3

 

Ultra-gauchistes, spontanéistes et anti-gestionnaires de tout poil, venez
donc vous payer la tronche des Anars (soi-disant) organisés pour faire
la démonstration de notre médiocrité politique. 😉

Bisous partout, hippies nulle part.

Le chat noir ariégeois. ✊

Soirée Kabar* L’usine au Palmier St Girons (09)

Samedi 09 Avril 2016 Soirée Kabar* L’Usine

(en soutien à l’asso Kollectif Nawak)
* fête sur l’île de la Réunion, bal populaire

17h30
Projection du Film : « Rassine Monmon, Papa. Tome 1 : Ce Passé Qui Ne Passe Pas ! » (82mn) Réalisé par le Kollectif Nawak.
blog du film :rassinemonmonpapa.jimdo.com

19h
Discussion autour du film -Apéro – Bouffe Créole Réunionnaise

21h
Kabar Maloya avec Zorey La Moukat’ (Massat)
et scène ouverte (amenez vos instruments)

Espace Projection Enfant
Parking, Bar et Restauration sur Place
Espaces Couverts, Poules en Liberté, Chiens Aux Camions

Au CSOA Le Palmier 59 Avenue Foch St Gironsflyer_09_avril_-_verso_copie-ba4a5arton1088

Rassemblement Samedi 19 Décembre 2015

Rassemblement Samedi 19 Décembre 2015

à 11 h à Saint-Girons, devant la Poste !

REFUSONS LA GUERRE ! REFUSONS L’ÉTAT D’URGENCE !

ENSEMBLE TOUTES et TOUS

 

Urgence GueuleLe lendemain des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, le gouvernement a décrété l’état d’urgence, aussitôt prolongé de trois mois par l’Assemblée nationale. Initialement conçu en 1955 pour donner les pleins pouvoirs à la police afin de réprimer l’insurrection algérienne, il a ensuite été appliqué de 1958 à 1963 pour asseoir le pouvoir autoritaire du général de Gaulle, puis en 1985 face au soulèvement armé des Kanaks. Enfin, dans le prolongement de cette politique coloniale, il a été utilisé en 2005 pour mater les émeutes dans les quartiers populaires.

Au prétexte de « protéger les institutions de la République », l’état d’urgence permet la mise en œuvre d’un ensemble de mesures répressives : perquisitions en dehors de tout contrôle judiciaire, assignations à résidence arbitraires, autorisation faite aux policiers de porter leurs armes en dehors du service, interdiction des manifestations, etc. Bref, un régime où la police a tous les pouvoirs et se livre à un déferlement de violence.

URGENCEPendant ce temps, c’est à une tout autre forme de manifestation que nous devrions nous adonner, celle du patriotisme, où, vêtus de la mini-jupe réglementaire de « la femme libre », nous devrions nous empiffrer ab nauseam de saucisson trempé dans du vin rouge en écoutant La Marseillaise en boucle à la terrasse des buvettes des marchés de Noël.

Tout en s’abritant derrière un discours prétendument antiraciste refusant l’« amalgame », l’État s’en prend systématiquement aux musulman.e.s, réel.le.s ou supposé.e.s. Faisant feu de tout bois, il réprime violemment les manifestations, enferme à tout va et bastonne à domicile pour que, la bouche pleine de caviar bio, les seigneurs du monde puissent continuer à faire semblant de sauver la planète dans l’ordre et la discipline. Au nom de la « sécurité-des-Français », devenue magiquement « première-des-libertés », on porte aux nues une police omniprésente et ultra-violente, et on enjoint la population à une « vigilance citoyenne » accrue allant jusqu’à la délation et la constitution de milices de volontaires civils, comme à Béziers par exemple.

Refuse ResisteUn État ne protège pas sa population d’un attentat. Rien n’empêchera jamais n’importe qui de tirer dans la foule.

Loin de diminuer la menace terroriste, les interventions guerrières de la France (entre autres), ne font que l’alimenter : le 1er août 2014, l’État français a lancé l’opération Barkhane pour « lutter contre le terrorisme » en Mauritanie, au Mali, au Burkina Faso, au Niger et au Tchad, rien que ça. Le 20 septembre 2014, ce même État français a rejoint la coalition contre l’État islamique dans le cadre de l’opération Chammal. Moins de deux jours après les attentats de Paris, l’aviation française bombardait déjà massivement la ville de Raqqa en Syrie, ne tuant naturellement que des djihadistes triés sur le volet. Aux noms de la « liberté » et de la lutte pour la « civilisation », ce n’est pas un concept qu’on bombarde (le terrorisme), mais bien des populations civiles. Les seuls effets de cette politique sont d’attiser toujours plus des conflits régionaux que la France a contribué à créer, et de renforcer la haine contre l’arrogance des pays occidentaux qui prétendent encore régenter le monde.

Vos Guerres Nos MortsPour préserver la paix, on fait la guerre ; pour défendre les « libertés », on les supprime ; pour sauvegarder les « droits de l’homme », on met fin à « l’État de droit » ; pour sauver la démocratie, on vote l’état d’urgence.

L’ÉTAT D’URGENCE POUR FAIRE OUBLIER LES TAS D’URGENCES !

Drapeau Logo Palmier

 

 

Assemblée Anarchiste Ⓐ Samedi 19 Décembre

Le CSOA Le Palmier propose une
Ⓐ Assemblée Anarchiste Ⓐ

Samedi 19 Décembre à 19H00
Auberge Espagnole

Thème : Les Moyens de Communication en Assemblée

– Comment on se parle ?
– Comment prendre la parole ?
– Comment on la partage ?

AG Anar       AG Anar       AG Anar

✇ Projection Débat ✇ Mardi 15 Décembre à 20H – La RÉSISTANCE RESPIRE de Roxane Tchegini

Le CSOA Le Palmier
vous invite à une Projection/Débat autour du Film

LA RÉSISTANCE RESPIRE
de Roxane Tchegini
Mardi 15 Décembre 2015 à 20H
Auberge Espagnole

L’histoire de la Résistance au Barrage de Sivens

Synopsis :

La Résistance Respire Film Flyer A4 NBDepuis plusieurs décennies, la dernière zone humide d’importance du Tarn est menacée par la construction d’un barrage pour l’irrigation d’une poignée d’agriculteurs.

Suite à la mise en place du projet, un groupe d’opposants occupent les lieux faisant de la zone humide, une zone à défendre.

Affiche SivensUn documentaire tourné au cœur de la ZAD du Testet, qui raconte une histoire humaine, celle d’une résistance qui se construit malgré les pressions d’un état à la fois juge et partie et les violences de pro-barrages et d’anti-zadistes.

Sûrement une des plus grandes convergences des luttes de notre époque, où des personnages de tous âges et de tous horizons unissent leurs forces pour qu’un autre monde soit possible.

 Site : http://www.laresistancerespire.com/

Soirée Discussion – Info Tour Notre-Dame-des-Landes – Lundi 14 Décembre 2015

INFO TOUR Notre-Dame-des-Landes
  SOIRÉE DISCUSSION
Lundi 14 Décembre à 19 H au CSOA Le PALMIER
Auberge Espagnole

 

ZAD NDL PalmierDepuis quelques semaines, gouvernement et porteurs de projets se succèdent dans les médias pour annoncer le début prochain du chantier d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Pour toutes celles et ceux qui ont lutté depuis des années contre ce projet, ces déclarations et la campagne de dénigrement qui les accompagne résonnent comme des menaces, mais aussi comme un nouveau défi pour le mouvement de lutte.

Au côté des habitant-e-s historiques de la ZAD et de tous les groupes, organisations, membres du mouvement de lutte, nous, qui sommes « nouveaux occupant-e-s » de la ZAD ne cessons de refuser la fatalité et l’impuissance. Nous sommes déterminés à continuer à construire et habiter ce qui nous semble aujourd’hui une expérience sociale, politique et écologique inouïe.

affiche nddlDurant ces échanges, nous pourrons débattre de l’histoire de la lutte contre l’aéroport, en nous concentrant sur ce qui se construit de si particulier sur la ZAD depuis 2008 et l’appel à occupation. Nous pourrons évoquer les réalisations, les perspectives concrètes et les enjeux politiques du mouvement d’occupation.

Enfin, nous aborderons l’avenir du territoire que nous défendons ensemble. Nous réfléchirons sur notre stratégie dans le cas d’une tentative de démarrage de travaux, et surtout, nous parlerons de l’avenir commun que nous souhaitons porter pour obtenir l’abandon du projet d’aéroport dans les mois qui viennent.

Samedi 12 Décembre 19H00 – Soirée de Soutien au Palmier

Le Palmier vous invite à une Soirée de
Soutien au Collectif ZAYOURIZA
Samedi 12 Décembre 2015 ~ 19h00
EXPÉRIENCE ORIENTALE


ZAYOURIZA
est un Collectif qui s’organise à Saint-Girons pour aider
deux femmes de nationalité algérienne en attente de régularisation de
leur situation administrative vis à vis de l’État français.
Depuis plus d’un an, des camarades, copin-e-s et solidarités, proches
de la Locale et du CSOA le Palmier, apportent un soutien sur divers
aspects de la vie quotidienne ainsi que sur les démarches concernant
leur régularisation. Ce Collectif poursuit le travail débuté quelques
années avant à Toulouse avec le Collectif « Génération Spontanée », qui à
permis à plusieurs familles de trouver un hébergement en Ariège.

affiche 12déc2015 version 003

 

Une Soirée de Soutien organisée par ce collectif aura lieu le Samedi 12 Décembre 2015 au Palmier !

Au Programme :

– Chapiteau Chauffé

– Repas : Kebab Frites (5€) / Smoothies  / Cocktail de Fruits & Légumes

Des Compagon-ne-s du Séronais fournissent l’agneau Halal et les Agri-Punks du jardin des chiens fournissent les patates faites mains.

– Concert : Lakhdar Hanou

Prix Libre – Participation Nécessaire

MERCI de RESPECTER le lieu !

Lien fb

✯ Projection & Discussion ✯ Jeudi 03 Décembre 2015 à 20 H « Survivre et Vivre »

« Le Palmier » vous propose une

discussion autour de la Revue « Survivre et

Vivre » du mouvement de scientifiques

critiques du même nom (1970)

 

Le Jeudi 03 Décembre au CSOA Le Palmier à 20H

 

Survivre et Vivre Critique de la Science - Naissance de l'Ecologie
« Survivre et Vivre » est un mouvement de scientifiques critiques fondé en 1970 par le mathématicien Alexandre Grothendieck (décédé il y a un an à Lasserre (09)) pour lutter contre la militarisation de la recherche scientifique. Le mouvement participe de l’essor de l’écologie, qu’il nourrit de sa contestation des techno sciences, et dont il dessine précocement les lignes de fracture. A l’heure où industriels, experts et États se rassemblent au chevet du climat, “Survivre et Vivre” invite à replacer le techno capitalisme au cœur de la crise écologique.


+ D’Infos LIEN : Science & Société (Portail de Réflexion et de Documentation)

 

Survivre et Vivre 11Discussion autour de quelques textes de la revue éditée par le mouvement de 1970 à 1975, republiés dans Survivre et Vivre. Critique de la science, naissance de l’écologie (L’Échappée, 2014), et introduits par Céline Pessis.